Parcours de santé - Grand public

L’évolution de la prise en charge en cancérologie implique plus fortement les professionnels du premier recours dans la lutte contre les cancers et les différentes étapes du parcours de soins du patient atteint de cancer. Une coordination efficace doit être assurée entre les professionnels de santé de proximité et les professionnels hospitaliers pour favoriser des diagnostics précoces, prendre en charge et suivre la maladie, connaître les traitements et réagir en cas d’effets indésirables. Le patient devient un acteur informé de sa prise en charge tandis que les aidants et le grand public sont mobilisés et sensibilisés autour du cancer.

Prévention

Les cancers sont la première cause de mortalité évitable en France et on estime que 80 000 décès pourraient être évités chaque année par des démarches de prévention individuelles ou collectives. La prévention est un moyen d'agir efficacement contre les cancers en donnant à la population un accès aux informations autour des facteurs de risque du cancer comme l'alimentation, l'activité physique, et le tabac.
Cette rubrique vous informe sur les facteurs de risques du cancer et les moyens de réduire le risque en faisant des choix adéquats pour votre santé. 

Dépistage

Le dépistage est une chance : il permet d’identifier au plus tôt un cancer pour le traiter à un stade précoce, favoriser les chances de guérison, réduire la durée et la lourdeur des traitements ainsi que les séquelles potentielles. Dans certains cas, le dépistage peut même permettre d’éviter un cancer grâce au repérage et au traitement d’une lésion précancéreuse. Pour ces cancers que l’on peut donc détecter avant même l’apparition des symptômes, des dépistages organisés sont proposés à des populations cibles. En parallèle, il existe des examens réalisés de manière individuelle et en dehors des programmes.
Vous trouverez ici des informations fiables à jour pour comprendre qui est concerné par le dépistage et selon quelles modalités. Les professionnels de santé de proximité comme votre médecin traitant ou votre pharmacien peuvent aussi vous renseigner.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic d'un cancer bouleverse l'individu, sa vie et celle de son entourage. La maladie et le traitement thérapeutique peuvent engendrer des effets sur l'organisme (douleur, fièvre, vomissement) mais également des effets délétères sur la qualité de vie du patient (dépression, précarité, dénutrition).
Retrouvez des supports vous aidant à mieux gérer la maladie, ses symptômes et ses effets indésirables mais aussi des ressources pour mieux vous orienter vers des professionnels et des structures visant à vous épauler durant votre parcours de soins.

  • L’annonce d’un cancer s’accompagne de nombreuses informations autour de la maladie, de sa prise en charge, de son impact dans la vie quotidienne.

    Retrouvez l’ensemble des informations de la maladie et de ses symptômes.

  • Les traitements thérapeutiques mis en place pour lutter contre le cancer peuvent laisser apparaître des effets indésirables sur l’état de santé du malade : perte de cheveux, fatigue, nausée, etc. Il existe des conseils et des recommandations pour limiter au maximum leurs impacts sur la vie quotidienne et sur la qualité de vie.

    Retrouvez des documents validés pour mieux accompagner le patient et les proches dans la gestion des effets indésirables liés à la toxicité du traitement.

  • La prise en charge du cancer est souvent complexe du point de vue du patient qui se sent parfois perdu : trop grande quantité d’informations en peu de temps, multitude d’acteurs dans le parcours de soins, vie quotidienne bouleversée par la maladie.
    Pour aider le patient à se repositionner comme acteur principal de son parcours et à s’orienter plus facilement, des annuaires régionaux sont mis à disposition.

L'après-cancer

La consultation de fin de traitement et la remise du programme personnalisé d'après-cancer formalise l'entrée dans la phase de surveillance et de suivi. En collaboration avec le médecin généraliste, le médecin oncologue et les professionnels du premier recours, des examens et des bilans de surveillance sont planifiés pour prévenir toutes récidives. En parallèle, l'accompagnement pour entreprendre à la reprise d'une vie normale est réalisé par le médecin généraliste en relais de l'équipe hospitalière.
Cette rubrique, vous informe sur les examens à réaliser en phase de surveillance ainsi que les documents et les sources d'aide et de soutien disponibles pour aider à la reprise d'une vie active et dite normale. 

  • Une fois que les traitements contre le cancer sont terminés, si toute trace de cellule cancéreuse a disparu, le patient entre en surveillance. Cette phase de surveillance se fait en alternance entre le médecin traitant et le cancérologue.  Durant plusieurs années selon le cancer, le patient doit effectuer régulièrement des examens et rendez-vous médicaux pour assurer un suivi.

  • Après avoir eu un cancer, retrouver une vie dite « normale » est l’objectif du patient et de ses proches. Mais cet objectif est parfois difficile à atteindre en rapport avec l’épreuve vécue. Des séquelles sociales (réinsertion professionnelle et sociale), physiques (fatigue, douleurs chroniques) et psychologiques (sensation d’abandon) peuvent se manifester après l’épisode du traitement du cancer à plus ou moins long terme.
    Des ressources professionnelles et associatives existent pour apporter à vos patient et à ses proches des soutiens pour les aider à améliorer leur qualité de vie.

Annuaires régionaux

Retrouver toutes les compétences ou les organisations, tous les essais cliniques

Actualités