En savoir plus
Date de dernière mise à jour : 29/11/2018

Plan Cancer 2014-2019

Objectif 7 : Assurer des prises en charge globales et personnalisées

« Améliorer la qualité de vie par l’accès aux soins de support. Les soins de support comprennent dans une acceptation large le traitement de la douleur et des problèmes diététiques, le soutien psychologique, le suivi social pendant la maladie et les soins palliatifs. »

“S’appuyant sur une organisation coordonnée et multidisciplinaire, le parcours repose sur une approche personnalisée prenant en considération l’ensemble des besoins au plan physique, psychologique et social.”

Améliorer la qualité de vie par l’accès aux soins de support

“Les soins de support et l’accompagnement médico-social et social doivent être intégrés au sein des programmes personnalisés de soin et de l’après-cancer.”

Action 7.6 : Assurer une orientation adéquate vers les soins de support pour  tous les malades.

Permettre à chacun d’être acteur de sa prise en charge

Action 7.13 : Rendre accessible aux malades et aux proches une information adaptée.

Enrichir les contenus des supports d’information de référence […] en ce qui concerne les soins de support et l’accompagnement social.

Lire le Plan Cancer III

Panier de soins de support

La prise en charge sociale fait partie du socle de base du panier-référentiel des soins de support.

Consulter la réponse de l’INCA à la DGOS concernant les axes opportuns d’évolution du panier des soins oncologiques de support

Consulter l’Instruction N° DGOS/R3/INCa/2017/62 du 23 février 2017

L’assistant de service social

“Au sein des établissements de soins, les assistants de service social ont pour mission spécifiques de conseiller, d’orienter et de soutenir les personnes accueillies et leurs familles, de les aider dans leurs démarches et d’informer les services dont ils relèvent pour l’instruction d’une mesure d’action sociale. Ils apportent leur concours à toute action susceptible de prévenir les difficultés sociales ou médico-sociales rencontrées par la population ou d’y remédier. Ils assurent également, dans l’intérêt des personnes, la coordination avec d’autres institutions ou services sociaux et médico-sociaux.

Dans tous les cas d’intervention, l’efficience du travail social est fonction de la précocité de l’évaluation de la situation sociale de la personne malade et de la coordination entre le sanitaire et le social.”

Consulter le site de l‘Association Nationale des Assistants de service Social (ANAS)

 

Méthodologie de la thématique

Qui sont les acteurs de la thématique Prise en charge sociale ? Comment et par qui les contenus sont-ils produits ?

Les contenus de la thématique Prise en charge sociale proviennent de deux principales sources :

  • des contenus existants, développés par le réseau, par l’INCa ou répertoriés par le comité de pilotage comme des sources fiables ;
  • des contenus produits spécifiquement pour la thématique par les groupes de travail.

Dans le cas d’une production par le réseau, le travail d’élaboration fait l’objet de la mise en place d’un ou plusieurs groupes de travail pluriprofessionnels et pluridisciplinaires, réunissant ainsi des compétences et disciplines issues des établissements de la région adhérents au réseau mais également d’autres professionnels interrégionaux.

Chaque groupe de travail est encadré par un coordinateur, qui centralise l’ensemble des demandes, crée une dynamique de réflexion pour produire les contenus. Il intègre également un méthodologiste qui s’assure que le contenu respecte bien les exigences en matière d’objectifs et de conformité réglementaire.

Les documents produits font l’objet de validations plénières par des professionnels en lien avec les thématiques, pour une diffusion à large échelle sur la région.

Accéder à la liste des acteurs régionaux ayant contribué à l’élaboration de cette thématique.